E-commerce : le transfrontalier s'est accéléré en 2018
DPD Group a publié sa traditionnelle étude* sur le commerce transfrontalier, indiquant une tendance à la hausse des achats à l’étranger. De nombreux e-shoppers sont également prêts à franchir le pas.   

Le e-commerce transfrontalier en hausse 

Ils sont - en proportion - plus nombreux à avoir effectué au moins un achat sur un site étranger : 58 % des sondés par DPD Group, soit 6 points de plus qu’en 2016*. En moyenne, un achat sur cinq est effectué sur un site étranger par les acheteurs transfrontaliers. Leur lieu de shopping virtuel ? Les sites des pays voisins ou chinois, pour accéder à une offre dont ils ne disposent pas dans leur pays.
Plus intéressant encore : parmi ceux qui n’ont pas encore effectué un achat à l’étranger, un tiers (33%) envisage de le faire dans un futur proche.  
 


Le mobile continue sa progression

Autre tendance dégagée par l’étude réalisée par DPD : l’essor du e-commerce mobile. C’est désormais près de la moitié des acheteurs qui effectue un smartphone pour passer commande en ligne, soit une spectaculaire progression de 11 points par rapport à l’année 2016. Cette statistique est encore plus impressionnante chez les “Millenials”, cette génération ayant grandi dans un monde déjà connecté à internet : 62% de cette génération achète en mobilité, soit 13 points de plus qu’en 2016.

Dernière observation, moins positive pour les vendeurs en ligne : le nombre de retours continue d’augmenter, passant de 5 à 10% en un an. Une statistique à mettre au regard de la bonne croissance du e-commerce : plus les consommateurs sont confiants en la politique de retour d’un site, plus ils sont susceptibles de commander et de multiplier les retours. D’où un taux de retour (commande finalement validée après un abandon de panier) très élevé cette année (41% des sondés sont revenus à leur panier). 



*Source : étude Baromètre du e-shopper 2018 commandé par DPD Groupe et réalisé par Kantar TNS. Echantillon de 25 000 participants environ, dans 21 pays (Europe et Russie). .